L’Homme de miel, de Olivier Martinelli

Par Françoise Pasco (BPT Sète) le 22 sept 2017

C’est mon grand coup de cœur de la rentrée. Dans ce roman, qui est plutôt un recueil de chroniques, Olivier nous raconte sa maladie, un méchant myélome qui lui est tombé dessus il y a 2 ans (« Tumeur en C7« ), sa vertèbre cervicale toute neuve en titane, la rééducation de ses cordes vocales endommagées, les transports journaliers en ambulance à Montpellier (« mon ambulance est pleine de morts« ), l’angoisse de l’avenir …

Bon, c’est pas drôle, je vous entend d’ici ! Et bien si, parfois c’est drôle, c’est toujours émouvant, c’est un formidable hymne à la vie, à l’amour, à l’amitié, le livre d’un homme qui a décidé de continuer à vivre, travailler, écrire, de se battre pour faire connaître et reconnaître son oeuvre littéraire : « L’année de mon cancer, j’ai continué à écrire, lire, aller au cinéma, écouter de la musique. J’ai continué à accepter les émotions, le bonheur et les larmes. L’année de mon cancer, j’ai continué à me révolter, j’ai continué à aimer. L’année de mon cancer, j’ai continué d’avancer, vaille que vaille. ».

Un beau livre, une écriture précise et ciselée, une belle leçon de vie …

Françoise de Sète