Roman « Une bête au Paradis » de Cécile Coulon

Présenté par Mireille Valcarcel (Saint Georges d’Orques), lors de la rencontre autour des livres du 14 octobre 2019.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CBPT-Couv-Bete-au-para.jpg.

UNE BÊTE AU PARADIS, de Cécile COULON
Editions L’ICONOCLASTE, 346 p, août 2019

Cécile Coulon, née le 13 juin 1990 à Clermont-Ferrand est une romancière, nouvelliste et poétesse française.

Résumé :
« Le Paradis », c’est le nom de la ferme exploitée par Émilienne, femme au fort et généreux caractère, qui élève seule ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel, orphelins depuis la mort de leurs parents dans un tragique accident de la route. Dans cette ferme, la vie se déroule en douceur, malgré les drames et la dureté du travail agricole.

En plus des enfants, il y a Louis, un adolescent battu par son père recueilli par Émilienne après la mort des parents des enfants. Les enfants grandissent. Gabriel, enfant réservé, reste inconsolable de la disparition de ses parents. Blanche au contraire, volontaire et pleine de vie, s’épanouit, sous l’œil pressant voire dérangeant de Louis,. Mais, c’est vers Alexandre, le beau gosse que penche le cœur de Blanche. La jeune fille tombe amoureuse. Leur histoire démarre et dure jusqu’au jour où Alexandre annonce à Blanche qu’il veut partir étudier en ville.
La décision d’Alexandre brise son cœur. Attachée à sa terre, Blanche n’a jamais envisagé de quitter son « Paradis ». Elle se jette à corps perdu dans le travail à la ferme, jusqu’à ce qu’un jour, sans prévenir, le bel Alexandre réapparaisse…
Une bête au paradis est un roman sombre. Construit classiquement par un enchaînement de chapitres dont les titres sont des verbes à l’infinitif (« Naître », « Risquer », « Revenir » …), il nous emmène néanmoins crescendo et de manière assez subtile vers un dénouement surprenant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.