Roman « Lèvres de pierre » de Nancy Huston

Rencontre autour des livres du 8 octobre 2018.

Françoise Craowden présente :

 » Lèvres de pierre  »  de Nancy Huston, Editions Acte Sud, 240 pages / août 2018

 

Lèvres de pierre, ce titre fait allusion à l’éternel sourire de Bouddha, sourire qui va servir de masque à deux personnages en souffrance, héros de cette fiction.
D’abord Saloth Sar,  jeune cambodgien au destin improbable qui va d’échec en échec, passant du monastère à l’école militaire, de la vie paysanne à Phnom Penh et qui va poursuivre sa formation à Paris en 1949.
En deuxième partie Dorit , jeune canadienne , vingt ans plus tard , même sourire pour masquer des douleurs de soumission et dont la formation aboutit aussi à Paris au début des années 70 .

Deux parcours, deux jeunesses mises en parallèle, passionnants et vertigineux vu l’écart d’aboutissement : d’un côté le génocide d’un Pol Pot et en face la création littéraire de l’auteur de cette pseudo fiction.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.