Roman « Chanson douce » de Leïla Slimani

  Présentation croisée de Régine Oltra et Sylvie Levy lors de la rencontre autour des livres du 20 Janvier 2020

1- L’auteur Leïla SLIMANI ;

Dès son premier roman  » Dans le jardin de l’ogre » , Leila Slimani a provoque des polémiques; en effet le personnage principal , une femme, est nynphomane , ce personnage , a-t-on dit été le pendant féminin de Domique Strauss Khan.    « Sexe et Mensonges »  traite de la misère sexuelle du Maghreb (autre sujet sensible) ;  «  Chanson douce » a bousculé ses lecteurs par les thèmes abordés.

2-Le livre : Chanson douce . 

Il convient de rappeler que Leila Slimani s’est inspirée d’un fait divers .En 2012, aux Etats Unis 2 enfants de 2 et 6 ans avaient été poignardés par leur nourrice laquelle  avait tenté de se suicider .La nourrice avait semblé avant cet épisode avoir un comportement exemplaire.

Incipit .

« Le bébé est mort.Il a suffi de quelques secondes.Le médecin a assuré qu’il n’avait pas souffert.(…)La petite elle était encore vivante quand les secours st arrivés. Elle s’est battue comme un fauve(…) ses poumons étaient perforés et sa tête avait violemment heurté la commode bleue ».
« L’autre (la nounou), elle n’a pas su mourir , la mort, elle n’a su que la donner ».

Avec cet incipit , le lecteur comprend que cette lecture (phrases courtes , sèches ,sans affect, ) va être éprouvante .

Mise en abyme .

A partir de la page 15 , nous allons être plongés dans la vie des personnages et peut-être aurons-nous des pistes pour comprendre la série d’événements qui ont conduit à cette situation.  Il s’agit d’une emprise , de l’entrée d’une étrangère dans la vie de plus en plus intime d’une famille . Louise (la nounou) s’est imposée rapidement dans la famille( Paul , Myriam, Mila, Adam). Très propre , discrète , silencieuse, disponible , bonne cuisinière , aimée des enfants , Louise devient vite indispensable « Ma nounou, c’est une fée « dira Myriam . Elle commence à dormir chez eux et partagera même leurs vacances . Elle essaiera même d' »organiser « une 3eme grossesse , pour ainsi conserver son travail . Le tournant sera une lettre des impôts que Paul reçoit où l’on apprend les dettes , la situation précaire de Louise laquelle devient moins fréquentable. L’ambiance va se dégrader à tel point que Myriam souhaitera que Louise disparaisse de sa vie ; mais difficile de remplacer l’irremplaçable Louise!!

Indices inquiétants cependant ( mais que Myriam et Paul oublient rapidement , par confort , paresse , aveuglement ??).

– Pendant l’anniversaire de Mila, Louise en fait trop , trop de jeux , de déguisements , de cris , d’enfants survoltés .
– Elle se cache très longtemps , laissant les enfants terrorisés à l’idée d’avoir été abandonnés .
– Maquillage outrancier pour Mila , ce qui déplaira beaucoup à Paul .
– Traces de morsure sur Adam et elle même , qu’elle attribuera à Mila .
– Elle renverse une poussette, folle de colère .
– Brûle le courrier des impôts , la lettre de relance du propriétaire .

Il y a une alternance de moments où elle est dans son rôle de nounou , ce qui fait oublier les moments où elle est inquiétante . La mort plane .

Myriam a toujours eu peur de la mort de ses enfants « depuis qu’ils sont nés , elle a peur de tout , elle a peur qu’ils meurent .
Louise voulait avorter .Stéphanie , sa fille n’est ni attendue , accueillie et aimée ; dans le livre , elle disparaît ce qui ne semble pas émouvoir Louise.
Le mari Jacques est mort .
Hervé, un enfant qu’elle avait gardé, aura l’impression , devenu adulte, qu’il a échappé au pire .

 

Mon avis : Il n’y a aucun jugement de valeur sur le comportement des personnages . Louise m’apparaît comme une victime déterminée dès son enfance et son milieu social à connaître une vie dramatique .

 3 – Le film .

K.Viard qui a le rôle de la nounou ; physiquement , elle ne correspond pas au personnage , mais son jeu est excellent . Leila Bekti est la mère , très crédible. Dans le film , pas de mise en abyme , le film commence par l’envie de Myriam de reprendre son travail , le casting pour trouver une bonne nounou .Les personnages qui ancrent Louise dans une réalité (sa fille et son mari) ne sont pas abordés, le film est resserré. Les assassinats sont traités par de l’hémoglobine en quantité ss js montrer les corps des enfants .

Louise vit dans une extrême solitude , à l’idée de perdre son travail , elle a perdu son logement , elle est devenu meurtrière .C’est une victime du déterminisme social .

 

Régine Oltra , Sylvie Lévy .

 

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.