« Ma vie de pingouin », de Katarina Mazetti

Lors de la rencontre autour des livres du 17 octobre 2017, Catherine Bresson (BPT UTT) a présenté le roman « Ma vie de pingouin« , de Katarina Mazetti, publié aux éditions Gaïa en 2015 ( 314 p.)

             Née en avril 1944 à Stockolm, Katarina Mazetti est journaliste, auteur de plusieurs ouvrages de littérature d’enfants et de jeunesse, ainsi que de romans pour adulte dont le plus connu est« Le mec de la tombe d’à coté ». C’est un auteur très apprécié en France où elle intervient régulièrement dans des manifestations littéraires. Le livre est écrit en 2008 et traduit en français en 2015 par Lena Grumpbach. Le titre et l’illustration de la couverture sont résolument humoristique !

L’écriture est originale, et le livre peut se lire de 2 façons comme expliqué dans la Préface, linéaire ou transversale. Linéaire pour les trois personnages principaux Wilma, Tomas et Alba. Pour ceux qui veulent en savoir plus, un coup d’oeil dans les cabines : 502, 311, 412.Ces chapitres sont quant à eux, écrits en italique.

Nous voici donc embarqués avec une cinquantaine de croisiéristes pour un voyage de plusieurs semaines en Antarctique.(Page 9). Sur l’Orlovsky les personnages sont variés, étude sociologique et de caractères à l’appui. Certains bien droits dans leurs bottes, d’autres chancellent au propre et au figuré – on boit beaucoup dans ces croisières de luxe -, et se cherchent, un peu perdus….
-Wilma, jeune femme toujours gaie et positive mais qui cache un grave problème de santé à venir. -Tomas, journaliste,désabusé et dépressif après un divorce et donc la perte de ses deux enfants . Pourquoi a-t-il entrepris ce voyage ? -Alba : presque sexagénaire, autonome et entreprenante, elle voyage avec presque rien, étudie sur son journal de bord en les comparant humains et animaux,(p 233) retrouve un amour de jeunesse en la personne de Swen, le médecin du bord. -Des couples mal assortis, Des femmes qui draguent, des ornithologues toujours rivés au bastinguage avec leurs jumelles !!!….Tout cela est très divertissant, bien que derrière cette façade se cachent des situations humaines , elles beaucoup moins divertissantes.
Roman très agréable à lire, pétillant et insolite , intéressant du point de vue nature et faune de l’Antarctique.(P. 186, récit du léopard des mers) Le voyage est documenté, des repères géographiques magnifiques….qui vous incitent à consulter Wikipédia, sont cités particulièrement. J’ai passé un très agréable moment en lisant ce livre.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.